via GIPHY

Petit rappel des faits

Pour ceux qui ont suivi, samedi soir dernier, je suis allée voir le spectacle d’Alex Vizorek… Bon spectacle, bonne soirée, on fait un petit selfie avec l’artiste et on se casse.

Le spectacle commençait à 20h30 ce qui n’est juste pas une heure pour commencer un show. Alors à Paris, peut-être mais à Nancy si tu te pointes au resto à 23h tu te fais dégager. Bref, messieurs mesdames les artistes, faites vos spectacles plus tôt, ou plus tard… parce qu’une bonne soirée sans un bon resto, c’est comme regarder dirty dancing sans 2 tablettes de crunch (minimum).

C’est quand qu’on mange?

Donc, je reprends, on se casse. Et la on se dit faut qu’on aille trouver à bouffer et vite. Pas 15000 choix à 23h10, on fonce au mcdo… et on se fait refouler, « ah non madame on est fermés à 23h mais le drive est ouvert toute la nuit ». La tu te dis WTF, mais c’est parti pour le drive, on mangera dans la bagnole, ça va dauber pendant 15 jours, et ce ne sont pas quelques frites écrasées sur mes tapis qui changeront quelque chose à l’état de la bagnole.

car

Ensuite, faut trouver ou manger (pas le parking du mcdo, puisqu’il est fermé, donc tout est bouclé avec des barrières)… « Tiens y’a un auchan la bas !! » parking de l’hyper bouclé, même topo, la tu te dis mais bordel de merde, j’ai faim !!!!!!! Bref, tu finis pas te garer à l’arrache au bord de la route sur la première place trouvée. Et la… raaaaaaaaaaa les meilleures frites froides ever !!!

Bon maintenant faut vraiment que j’aille jeter les emballages, que j’enlève le reste du gobelet de coca de la portière, car généralement le papier carton du coca avec reste de coca ne survit pas plus de 2 jours avant de se désintégrer et de déverser son contenu partout partout. Me demandez pas comment je le sais, je le sais.

Le début de la fin

Minuit On se dit on ne va pas rentrer comme ça, en plus, on est sur place, on a pris un airbnb pour ne pas se taper la route le soir même.

On va se garer à côté de notre appart, et on met le GPS sur l’iphone jusqu’au bar le plus proche, et la… Quoi ? 2km à faire ??? A pied ??? Cette épreuve devient insurmontable, mais l’appel de la bière reste fort… que faire ??? Allez viens on prends la bagnole et on va au bar avec.

Minuit et 30 minutes. Après un sens interdit, et quelques détours, nous voici garées à moins de 100 mètres du bar. On s’installe en terrasse (6° dehors on est juste tarées). Bière. Clope.

1h30 Bon. On a froid on est fatiguées, si on rentrait ?

1h55 C’est  bizarre la bagnole fait un bruit bizarre. C’est bizarre bis, si je lâche le volant la voiture part totalement à gauche.

1h57 Faut que j’aille voir ce qui cloche.

1h57 et 15 secondes Holly hit

1h57 et 30 secondes « j’ai une super mauvaise nouvelle, le pneu est à plat »

1h58 je reste pas dans cette rue, elle est glauque. Tant pis je continue jusqu’à un endroit plus safe

2h00 J’invoque instagram, facebook, twitter, snapchat, ma liste de contact. « qui ne dort pas et qui est à Nancy ?? »

2h01 pas de réponse

2h01… jusqu’à 2h07 pas de réponse

via GIPHY

Warriors

2h08 « bon ma cocotte, on va devoir changer ce pneu nous même »

2h10 je trouve le manuel Peugeot et je vais frénétiquement au sommaire… ahhhhhhhh c’est expliqué comment on change la roue et ya même des photos

image1

2h11 ma pote me surprends, en 2 secondes elle a trouvé le matos et la roue de secours.

2h12 ce manuel Peugeot nous pose des questions compliquées. Jante alu, tôle, qu’est ce que j’en sais moi… allez on va y aller au talent.

image2 image3

2h14 Il nous prend vraiment pour des demeurées, j’ai une tronche à glisser sous la bagnole après l’avoir levée avec le cric ? C’est quoi une chandelle?

image4

2h15 ok on est pas dans la merde, on arrive pas à dévisser les boulons.

2h16 Et c’est la que l’histoire va dévier légèrement de ce qu’on a raconté à nos familles et amis. Ou on a dit qu’on y est arrivées TOUTES SEULES. Évidemment que non. Un mec a du avoir pitié de nous et s’est arrêté pour dévisser nos boulons. Mais le reste on l’a vraiment fait toutes seules.

« It always seems impossible, until it’s done »

Nelson Mandela ne parlait surement pas d’un changement de roue….

2h35 Finalement… cette putain de roue est remontée ! C’est tellement beau, je suis tellement fière (comme la fois ou j’ai ficelé mon pot d’échappement pour pas qu’il tombe). On a du cambouis partout, il faut encore qu’on trouve une place de parking, mais c’est fait !

2h50 Voila, on se retrouve garées à 1km de l’appart. Tout ça pour ça.

Le lendemain, retour à la maison, 70km à serrer les fesses, à prier qu’on ait bien serré les boulons. Appel à Papa qui me dit « si la bagnole se mets à vibrer, arrête toi ça veut dire que tu perds la roue ». Hum. GROS FLIP DE LA MORT. Je vous ferais pas l’épilogue du retour en fond sonore toutes les 5 minutes « c’est bon la voiture elle vibre pas la ? »

Enfin, voila quoi. Pour la première fois de ma vie, j’ai changé une putain de roue. Et j’ai même pas niqué mon vernis.